Qui suis-je?

De formation para médicale, j’ai exercé différentes activités avant de trouver la voie du shiatsu.

Je me suis formée en shiatsu Yin (kiyindo shiatsu) à partir de 2010 et depuis je ne cesse d’apprendre, d’évoluer dans cet art subtil du toucher qu’est le shiatsu.

Pour transmettre, il est essentiel de nourrir le goût de l’aventure, de l’expérience ; c’est pour cela que je continue d’étudier, de pratiquer encore et encore, de ressentir et recevoir un shiatsu afin d’affiner la précision et la qualité de mon toucher.
« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. » Albert Einstein

D’autre part, il est pour moi fondamental de redonner la place à un toucher bienveillant, un besoin vital qui, rappelons-le, est un de nos premiers sens développés in utero.
« tout contact physique influe sur le fonctionnement de l’organisme » Ashley Montagu 

Pour enrichir ma pratique, je me suis formée en sophrologie (école Sophragora), afin d’accéder à un état de conscience modifié, développer la conscience sensorielle me permettant de préciser la qualité du toucher. La définition de la Conscience donnée par le Pr. A. Caycedo (créateur de la sophrologie) a résonné en moi :
« une force qui intègre toutes les structures de lexistence de l’être. » , « une force qui anime l’être humain : une énergie, un éclairement, un flux. » A. Caycedo

En d’autres termes, enrichir l’art du toucher passe avant tout par la prise de conscience du rythme des mouvements de vie qui anime notre organisme et aller à leur rencontre avec humilité et justesse.

Je continue à me former dans différents courants de shiatsu, en médecine chinoise traditionnelle et dans cette quête, j’ai découvert une pratique corporelle contemporaine , le Wutao dont je suis l’enseignement précieux de ces créateurs Imanou Risselard et Pol Charoy ainsi que leur équipe dynamique de formateurs.

Pour finir, voici une citation chère à mon coeur soufflé avec bienveillance par mon mari :
« Le changement n’est jamais douloureux, seule la résistance au changement est douloureuse ». Le Bouddha

Merci d’avoir pris le temps de lire ma présentation.
Avec toute ma bienveillance

 

 

Céline SCHUSTER
Praticienne shiatsu
Sophrologue